Les actualitÉs : Banque en ligne

25.07.2011

Les Français apprécient le fait d’être multibancarisés

Devenant de plus en plus fréquente, depuis l’apparition des banques en ligne notamment, la multibancarisation semble bel et bien être, d’après une étude récemment menée par le cabinet Compass MC, une spécialité française, 40 % de nos compatriotes détenant, en effet, à l’heure actuelle, un compte dans deux banques, plus du tiers en possédant même un dans trois banques.

Se trouvant 98 % à être effectivement bancarisés, les Français n’ont vraisemblablement pas pour habitude de clore un compte bancaire, 70 % d’entre eux ne l’ayant encore jamais fait, mais sont, en revanche, beaucoup plus enclins à multiplier les ouvertures.

Satisfaisant tout à fait les établissements bancaires, ces habitudes ne sont toutefois pas aussi profitables, pour ceux-ci, qu’il ne pourrait le paraître, puisque, aujourd’hui, seulement 20 % à 40 % de l’ensemble de la clientèle d’une banque permettraient à celle-ci de générer des profits.

Bien que, comme nous l’avons déjà souligné, l’arrivée des banques en ligne ait largement contribué à l’expansion de ce phénomène, celui-ci s’est également vu favorisé par la forte attractivité des offres distribuées par ces dernières.

Cela n’a toutefois pas réellement changé la donne dans la mesure où tous les grands groupes du paysage bancaire français ont d’ores et déjà mis en place leur filiale en ligne, leur permettant de rester dans la course, les six plus importants réunissant plus de 100 millions de contrats.

Intéressés par le fait de découvrir, sans cesse, de nouvelles possibilités, les Français ne souhaitent pas pour autant abandonner le premier établissement auquel ils ont confié la domiciliation de leur premier salaire, même si cette tendance semble évoluer, les banques enregistrant une perte de clients de 7 %, contre seulement 4 % auparavant, faisant tout de même dire à Guillaume Almeras, qui a réalisé cette étude, que la multibancarisation reste « l’un des passe-temps favoris des Français » .