Les actualitÉs : Banque en ligne

15.09.2011

Victime d’une rumeur, BNP Paribas saisit l’AMF

Le cours de l’action BNP Paribas a été fortement perturbé le 13 septembre à la Bourse de Paris. Une fausse nouvelle alléguant son défaut de liquidités en dollars s’est répandue dans les salles de marché depuis une tribune du Wall Street Journal. Le groupe bancaire dément et exige une enquête.

Mardi 13 septembre un représentant du groupe BNP déclarait : “BNP Paribas a demandé aujourd’hui à l’Autorité des marchés financiers (AMF) l’ouverture d’une enquête suite à la diffusion d’une fausse nouvelle concernant sa liquidité en dollars, dans une tribune publiée ce jour à la rubrique « opinions » du Wall Street Journal”.

Déjà que le titre bancaire, deuxième de la zone euro, pâtit de son exposition à la dette italienne, une tribune publiée dans l’édition européenne du Wall Street Journal prétend que la banque traverse de graves difficultés. Sur la base de cette information, le titre de la banque a plongé en bourse et perdu plus de 10% de sa valeur. L’enseigne a immédiatement démentit le portrait qui est fait de sa situation financière.

Nicolas Lecaussin, directeur du développement de l’Institut de recherches économiques et fiscales et auteur de l’article, a inséré les propos tenus par un cadre de BNP Paribas comme quoi : “Nous ne pouvons plus nous financer en dollars. Les fonds monétaires américains ne nous prêtent plus”. La réaction des marchés fut immédiate, la réponse du groupe bancaire aussi : “BNP Paribas dément formellement les propos prêtés à cette source anonyme et confirme qu’il se finance tout à fait normalement en dollars, soit directement soit par swaps de change”. Voilà pour le médisant et au passage, l’établissement, cible et victime d’une telle rumeur, “s’étonne que le Wall Street Journal ait laissé passer, sans aucun contact préalable avec la banque, une tribune fondée sur des sources anonymes et comportant un aussi grand nombre de faits non vérifiés et d’erreurs techniques”, voilà pour la presse.

Toujours aussi réactifs, les marchés ont salué ces déclarations et dans la même journée le cours de l’action BNP Paribas se redressait de 7,2%, se hissant à 28 euros.