Les actualitÉs : Banque en ligne

01.10.2011

Les établissements bancaires français s’engagent dans la formation en alternance

Faisant partie, en cette période de crise et face à une période d’accroissement du chômage, des rares secteurs qui créent de l’emploi, les banques représentent de bonnes opportunités de débouchés pour un certain nombre de personnes, celles-ci intervenant tout particulièrement dans le domaine de la formation en alternance, permettant ainsi à ces dernières de trouver le personnel adapté à leurs besoins spécifiques.

Afin de renforcer encore un peu plus leur engagement en faveur de la formation, les établissements bancaires, par l’intermédiaire de la Fédération Bancaire Française et plus particulièrement de son Président, Frédéric Oudéa, viennent de conclure une convention, avec le Ministère de l’Apprentissage et de la Formation professionnelle de Nadine Morano, concernant la formation en alternance pour les métiers du domaine bancaire.

Venant s’ajouter aux formations déjà existantes, telles que le BTS Banque, les nouveaux dispositifs, ainsi mis en place, offriront la possibilité, aux personnes bénéficiant d’un niveau allant du Bac à Bac +4, de profiter d’un certain nombre de débouchés, complétant ainsi les solutions proposées par les 23 Centres de Formation des Apprentis qui ont permis, l’année passée, d’accueillir quelques 8 290 personnes dans une formation en alternance pour les métiers bancaires.

Concrétisant les efforts de tout un secteur, la convention ainsi signée vient apporter des réponses concrètes aux exigences des établissements bancaires en matière de formation, instaurant notamment un parcours en alternance dès la deuxième année du BTS Banque, permettant aux futurs diplômés de bénéficier très rapidement de toute l’expérience nécessaire à leur future vie professionnelle.

S’attachant principalement à la formation, l’enseignement supérieur devrait aussi être mis à contribution, par la création de nouvelles filières permettant d’obtenir des diplômes de niveau Bac +2 et Bac +4, les établissements bancaires s’étant d’ores et déjà engagés à maintenir un taux de 5 % d’étudiants formés en alternance durant les trois premières années de la mise en place de ces nouveaux parcours d’études.

Bien conscient toutefois que les métiers de la banque peuvent rester peu lisibles pour les étudiants lors de leur choix de carrière, l’ensemble du secteur s’est aussi engagé à mettre en place un certain nombre d’actions de promotion visant à mieux faire connaître les débouchés offerts, permettant ainsi au plus grand nombre de mieux appréhender l’ensemble des métiers proposés et, aux futures formations mises en place, de trouver plus facilement leur public.

Entendant aussi jouer un rôle dans l’action sociale, l’ensemble des établissements bancaires se sont engagés à apporter leur aide aux personnes peu qualifiées rencontrant des difficultés d’insertion et aux demandeurs d’emploi, garantissant ainsi, à ces populations plus fragilisées, d’obtenir des débouchés au sein d’entreprises offrant de bonnes perspectives de progression pour les salariés les plus motivés.

Représentant quelques 400 000 salariés, le secteur bancaire constitue aujourd’hui un domaine particulièrement créateur d’emplois, ayant permis à quelques 31 000 personnes de trouver du travail au cours de l’année 2010, les engagements pris face au Ministère de l’Apprentissage et de la Formation Professionnelle venant ainsi renforcer ceux des professionnels en faveur d’une formation toujours plus adaptée.