Les actualitÉs : Banque en ligne

21.03.2012

Michel Barnier s’insurge contre le manque de transparence des frais bancaires

Ayant fait l’objet de la mise en place de différentes mesures, il y a encore peu de temps, de la part de Christine Lagarde notamment, la transparence des frais bancaires ne semble toujours pas satisfaisante puisque Michel Barnier, le commissaire européen aux services financiers, vient de dénoncer le « manque de bonne volonté » des banques dans ce domaine, nécessitant à présent que Bruxelles légifère.

Même si « je ne veux pas parler de mauvaise foi », comme l’a indiqué le responsable politique, « nous sommes déçus », ce dernier ayant parfaitement pris conscience du fait que les banques « ont besoin de clients qui ont confiance, qui sont fidèles et bien informés » et regrettant alors que celles-ci ne produisent pas davantage d’efforts pour cela.

Regrettant réellement cette situation, Michel Barnier a donc déclaré que Bruxelles devra légiférer « dans quelques mois » étant donné que « les mauvaises habitudes ne changent pas », celui-ci ayant bien l’intention de faire bouger les choses « à la fois pour la transparence totale des frais bancaires, […], les facilités de mobilité et l’accès de millions de citoyens à un compte bancaire de base ».

Actuellement trop complexe, le changement de domiciliation bancaire devra donc être simplifié pour ne plus décourager les usagers. Pour ce qui est de l’accès au compte pour tous, alors que 6 à 7 millions de personnes en Europe n’en détiennent pas, celles-ci se l’étant vu refuser, de nouvelles propositions concrètes seront faites « au second semestre 2012 ».