Les actualitÉs : Banque en ligne

30.11.2014

Le marché bancaire français encore à conquérir par les banques en ligne

Les banques en ligne sont encore marginales sur le marché bancaire français.

La récente étude Audirep pour le cabinet Simon-Kucher, dont les résultats ont été publiés le 22 octobre dernier, atteste cette faible percée. D’un autre côté, elle éclaire des paramètres dont les banques en ligne vont certainement profiter.

 L’étude a été menée auprès de 1 000 personnes de 18 à 65 ans composant un échantillon représentatif de la population française active. Audirep les a interrogées en ligne au cours du mois d’octobre 2014.

7% seulement ont ouvert un compte courant et/ou compte épargne dans une banque en ligne. Ce faible engouement pour les banques en ligne est à corriger par les données récoltées qui leur sont globalement favorables :

1 – Les banques en ligne recueillent une plus grande satisfaction client

Plus d’un tiers des clients de banque direct se déclare satisfait (37%) contre 22% des clients des banques traditionnelles.

2 – Les banques en ligne possèdent un fort potentiel d’attraction

15% des personnes interrogées prévoient de migrer vers une banque en ligne, la génération des 25-54 ans étant plus représentée (19%) comparée au plus de 55 ans (10%).

Ils se déclarent intéressés en priorité par la réalisation d’économies (75%), la gratuité de la carte bancaire (68%) ou les offres de bienvenue (56%).

3 – La banque en ligne, solution aux lacunes des banques traditionnelles

82% des clients des banques traditionnelles réclament la réduction des tarifs bancaires, or les banques en ligne fonctionnent précisément à bas coût.

74% d’entre eux aimeraient que la fidélité soit prise en compte, justement ce que font les banques en ligne dans de nombreux programmes promotionnels.

Concernant les conseillers bancaires, les clients souhaitent une plus grande permanence (54%), de plus grandes compétences (44%) et une meilleure disponibilité (42%), exactement la qualité de la relation bancaire pour laquelle s’implique les banques en ligne.