Ignacio Juliá (ING) : il commence à y avoir des signes d'amélioration. "mouvement" sur le marché espagnol des dépôts

Le groupe ING a enregistré un bénéfice net de 3 746 millions d’euros au premier semestre 2023, soit une augmentation de 133,3 % par rapport au résultat de l' »entité orange » pour la même période de 2022.

Au premier semestre, les provisions du groupe ING ont été limitées à 250 millions d’euros, contre 1 189 millions d’euros comptabilisés un an plus tôt, dont 202 millions d’euros au deuxième trimestre.

Par ailleurs, les coûts réglementaires pris en charge au cours des six premiers mois de l’année ont diminué de 28,6% à 616 millions, avec une baisse de 57,5% au deuxième trimestre à 91 millions.

Le chiffre d’affaires s’est élevé à 11.325 millions d’euros, soit 22% de plus que l’année précédente. Les revenus nets d’intérêts ont augmenté de 20,1% à 8.073 millions, tandis que les revenus de commissions ont baissé de 0,8% à 1.807 millions.

Au deuxième trimestre, le groupe ING a enregistré un bénéfice net de 2.155 millions d’euros, en hausse de 82,9% par rapport à la période avril-juin 2022. Au 30 juin, le ratio de capital de base CET1 était de 14,9%, soit un dixième de plus qu’à la fin du premier trimestre et deux dixièmes de plus que le niveau de l’année précédente.

Les revenus de la banque néerlandaise ont augmenté de 23 % en glissement annuel pour atteindre 5 759 millions, après que les revenus d’intérêts nets aient augmenté de 19,8 % pour atteindre 4 061 millions et que les revenus de frais et de commissions aient augmenté de 2,7 % pour atteindre 912 millions.

La banque néerlandaise annonce qu’elle versera un dividende intérimaire sur le premier semestre de l’exercice de 0,35 euro par action en numéraire le 14 août 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *