Unicaja Banco et la Fondation Miguel Delibes parrainent l'exposition

Unicaja Banco et la Fondation Miguel Delibes ont signé un accord de collaboration pour le parrainage de l’exposition « El fuego de la conciencia. 25 ans de El hereje de Delibes », qui sera inaugurée mardi prochain, le 17 octobre, au siège du Parlement de Castille et León à Valladolid.

À cette occasion, le président du Parlement et de la Fundación de Castilla y León, Carlos Pollán, a reçu mardi 10 octobre la présidente de la Fundación Miguel Delibes, Elisa Delibes de Castro, et le directeur des relations institutionnelles et de l’image de la Fundación Miguel Delibes. Unicaja BancoFernando Ríos.

« Avec ce parrainage, Unicaja Banco renforce ses liens avec Castilla y León et réaffirme son engagement en faveur de la promotion de la culture et de l’art », explique la Fundación Castilla y León.

Les Cortes encouragent cette exposition, organisée par la Fundación de Castilla y León et la Fundación Miguel Delibes, à l’occasion du 25e anniversaire de la publication de « El hereje », le dernier roman de Miguel Delibes, qui se déroule au XVIe siècle, entre 1517 et 1559, mêlant faits historiques, expériences et personnages nés de la main de Delibes, et qui est le seul titre de l’écrivain de Valladolid à porter l’étiquette de « roman historique ».

L’exposition sera divisée en cinq zones principales, chacune répondant à une question : « Qui écrit », « Qu’écrit-il », « Où allons-nous », « Qu’aimons-nous » et la dernière répondant à deux questions : « Que pensons-nous, que croyons-nous ».

Les deux premières traitent spécifiquement de l’écriture du roman, du processus d’information, d’écriture, de publication et des répercussions de L’Hérétique. Les trois suivantes rapprochent thématiquement le visiteur de la période dans laquelle se déroule « L’Hérétique », les premières décennies du XVIe siècle, en pleine expansion avec la découverte de l’Amérique et avec l’élan artistique, philosophique et littéraire de la Renaissance et la diffusion de l’imprimerie, selon les informations.

L’exposition, qui articule un discours adapté à une salle de grand format, vise à replacer le visiteur dans une époque vitale qui a vu l’expansion de la pensée à travers les livres et qui a contribué à façonner l’être humain moderne, à travers une collection d’environ 150 pièces fournies par une quarantaine de musées et d’institutions, dont le musée du Prado, le musée national de la sculpture, le musée archéologique national et le musée Lázaro Galdiano, qui rassemble des peintures, des documents, des livres, des sculptures, des cartes, des tapisseries, des arts décoratifs, des œuvres d’art et des objets de la vie quotidienne de l’époque.

L’exposition « Le feu de la conscience. 25 años de El hereje de Delibes » ouvrira ses portes le mardi 17 octobre prochain dans la salle d’exposition des Cortes de Castilla y León à Valladolid, et ce jusqu’au 17 février 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *