JP Morgan propose un portefeuille d'actions et d'obligations 60/40

JP Morgan a proposé dans un rapport un portefeuille composé d’actions et d’obligations dans un rapport 60/40, considérant qu’il aurait un Taux de Rendement Interne (TRI) de 7% sur quinze ans.

La firme a précisé dans un communiqué de presse que l’étude – appelée ‘2024 Long-Term Capital Market Assumptions’ ou LTCMA – est réalisée dans le but de fournir des idées pour construire des portefeuilles plus intelligents dans un contexte de transition de la désinflation à la reflation, ainsi que d’une politique accommodante à une augmentation du coût du capital.

Dans ce sens, le gestionnaire américain a souligné que l’ajout d’une allocation de 25 % en actifs alternatifs (qui ne sont ni des actions ni des obligations) peut augmenter le rendement d’un portefeuille 60/40 de 60 points de base et améliorer le ratio de sharpe d’environ 12 %.

Les perspectives de croissance à long terme se sont légèrement améliorées, selon JP Morgan, grâce à l’impact positif de l’automatisation et de l’intelligence artificielle sur la productivité, tandis que la transition énergétique et l’émergence de nouvelles technologies sont également d’autres variables à surveiller pour l’investissement.

La responsable mondiale de la stratégie d’investissement de la banque privée de JP Morgan, Grace Peters, a noté que « cette année, les conclusions[…] [del informe] fournissent aux clients un argument très fort en faveur du pouvoir de la diversification dans un monde en constante évolution ».

Le responsable mondial de la stratégie d’investissement de la banque privée JP Morgan a déclaré que cette transition obligeait les investisseurs à construire des portefeuilles solides capables de relever ces défis, en élargissant les possibilités grâce à des solutions alternatives et à une plus grande exposition internationale, afin d’accroître les rendements et la diversification.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *