L’Euribor grimpe de 20 % en un mois et augmente le coût des prêts hypothécaires de plus de 2 000 euros.

Banque

L’Euribor a atteint un taux quotidien de plus de 1,75 %, ce qui n’est pas du tout le cas. n’a pas eu lieu depuis le début de 2012La moyenne mensuelle a clôturé le mois d’août à 1,25%, son plus haut niveau depuis mai 2012. Cela représente également une augmentation de 19,6 % par rapport au chiffre de juillet. En prenant comme référence un prêt hypothécaire moyen, le coût subit une augmentation annuelle de plus de 2 000 euros..

L’indice auquel sont référencés la plupart des prêts hypothécaires est passé de -0,498 % en août 2021 à 1,758 % cette année, soit une augmentation de 1,758 % en août 2021. augmentation annuelle de 2,25 % pour tous les détenteurs de prêts hypothécaires à taux variable. et qui ont une révision du taux d’intérêt ce mois-ci. En outre, il s’agit du cinquième mois en territoire positif, depuis avril dernier, pour la première fois depuis janvier 2016, il a enregistré un taux positif de 0,013%.

Si l’on prend comme référence un prêt de 100 000 euros, l’augmentation annuelle sera de 2 250 euros, ce qui se traduit par une augmentation de 10 %. augmentation de la mensualité de 187,5 euros.. Sur un prêt en cours de 350 000 euros, le montant sera de 7 875 euros, ce qui se traduit par 656,25 euros de plus par mois, selon les calculs de XTB.

Les mesures de l Banque centrale européenne (BCE) pour tenter de juguler la flambée de l’inflation sont la cause principale de la hausse de l’Euribor et donc de l’augmentation du coût des hypothèques variables. L’agence a été contrainte d’augmenter ses taux d’intérêt, dans le but de refroidir l’économie et de faire baisser les prix. En juillet, elle a porté de 0 à 0,5 % l’intérêt sur les prêts qu’elle accorde aux institutions financières de notre continent.

Dans son prochaine réunion le 8 septembreLa BCE relèvera à nouveau ses taux d’intérêt, jusqu’à 75 points de base selon certains. « Comme les banques paient davantage pour se financer auprès de la BCE, elles appliquent un taux plus élevé sur les prêts qu’elles s’accordent entre elles, ce qui détermine la valeur de l’Euribor », commente le comparateur financier HelpMyCash.

« Lorsqu’un prêt hypothécaire a un taux variable, ses intérêts sont calculés en additionnant deux éléments : le différentiel (un pourcentage fixe) et le taux de référence (l’Euribor, généralement). Tous les six ou douze mois, selon ce qui est indiqué dans le contrat, la banque utilise la dernière valeur enregistrée par cet indice pour recalculer les intérêts et les échéances du prêt. Par conséquent, si l’Euribor augmente par rapport à sa valeur précédente, l’hypothèque aura un taux plus élevé et des mensualités plus coûteuses.« , expliquent-ils.

Dans l’immédiat, tout indique que l’Euribor continuera à augmenter dans les mois à venir en raison des hausses de taux de la BCE. Selon le département d’analyse de Bankinter, sa valeur sera de 1,9% à la fin de cette année et de 2,2% à la fin de 2023. CaixaBank Research est plus prudent et prévoit que cet indice clôturera l’année 2022 à 1,48% et atteindra 1,78% l’année prochaine.

« Les investisseurs ont déjà commencé à écarter la possibilité que l’organisme européen… poussera les taux d’intérêt dans la fourchette de 1,75 à 2 % d’ici la fin de l’année.. Il reste actuellement trois réunions avant la fin de l’année et le montant de chaque hausse dépendra largement de l’évolution de l’inflation, qui est devenue le principal indicateur économique à suivre. L’Euribor, en raison de sa forte corrélation avec les anticipations de taux d’intérêt, a connu une hausse verticale, passant en neuf mois seulement de -0,5 % à plus de 1,75 % », a ajouté l’analyste de XTB.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.