Barclays prévoit de réduire le nombre de clients de ses activités de banque d'investissement

La banque britannique Barclays prépare un plan, connu sous le nom de « Projet Minerva », visant à supprimer des milliers de clients de son activité de banque d’investissement dans le cadre d’une réorganisation majeure visant à réduire les coûts de 1 milliard de livres (1,155 milliard d’euros), ont déclaré au Financial Times des sources familières avec le sujet.

Selon ces informations, les dirigeants de Barclays se sont réunis plusieurs fois depuis le début de l’année pour discuter de cette question, étant donné la pression exercée sur la banque et son PDG, Coimbatore Venkatakrishnan, pour qu’ils s’appuient moins sur la banque d’investissement et distribuent plus de dividendes ou rachètent plus d’actions.

À cet égard, une annonce publique est attendue en février pour céder les clients les moins rentables, ce qui représenterait environ 2 500 clients sur un total de plus de 10 000, bien que des sources aient précisé qu’aucun chiffre n’avait encore été convenu.

Toutefois, Barclays a déjà exclu de lever des capitaux supplémentaires pour acquérir une unité de gestion de patrimoine ou d’actifs.

Une réduction soudaine de 25 % des actifs sous gestion de la banque d’investissement en vue de redistribuer le bilan vers les secteurs de la consommation et des cartes de crédit aurait également été rejetée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *