CaixaBank signe son premier financement en Nouvelle-Zélande

CaixaBank a formalisé sa première opération de financement de projet en Nouvelle-Zélande en participant au refinancement de la dette de l’autoroute Ara Tühono-Puhoi-Warkworth dans l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande, d’un montant de 779 millions de dollars néo-zélandais (environ 430 millions d’euros).

Il s’agit d’un partenariat public-privé entre le gouvernement néo-zélandais et le consortium Northern Express Group, et CaixaBank a été « la seule banque européenne » dans le groupe des sept banques participantes, avec un ticket de 80 millions de dollars néo-zélandais (environ 45 millions d’euros), a indiqué la banque mercredi dans un communiqué.

La participation de CaixaBank dans cette opération est le résultat du travail réalisé par l’entité pour « continuer à croître » dans le continent océanique après la clôture du refinancement du Sydney Light Rail en 2021, qui a été le premier financement de projet en Australie et la première opération de financement durable de l’entité dans la région Asie-Pacifique.

Le nouvel itinéraire autoroutier permet de « réduire les embouteillages dans le corridor, d’accroître l’efficacité, de rendre les temps de parcours plus fiables et d’améliorer la sécurité routière pour tous les usagers, ce qui stimule la croissance économique et démographique dans la région ».

L’entité est présente en Nouvelle-Zélande à travers son bureau de représentation à Sydney (Australie), qui a ouvert en 2018 et est devenu la seule banque espagnole dans le pays, et dans son portefeuille de produits, elle offre des solutions pour les exportateurs telles que le Trade Finance, la gestion de trésorerie et le fonds de roulement, entre autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *