Banque hydrogene

Une banque dédiée à l’hydrogène va être crée par l’union européenne

Banque

Mercredi, Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a déclaré que l’Union européenne allait créer une nouvelle banque publique appelée Alliance Européenne de l’Hydrogène, cette banque a pour objectif de développer les principaux marchés de l’énergie hydrogène. Avec le financement de l’alliance, l’UE prévoit de produire 10 millions de tonnes d’hydrogène renouvelable chaque année d’ici 2030. Von der Leyen a fait ces remarques devant le Parlement européen. De plus, elle a annoncé que l’alliance investirait 3 milliards d’euros dans le développement des futures places de marché de l’hydrogène.

Pour cela, il faut « couvrir le déficit d’investissement », a-t-elle ajouté, en garantissant que cette banque publique aiderait également à « assurer l’achat d’hydrogène. » Elle a insisté sur la nécessité de « colmater la brèche dans les investissements « . En réponse directe au conflit en Ukraine, la Commission Européenne a dévoilé en mai son plan « RePower EU », qui vise à accélérer l’adoption des énergies renouvelables dans toute l’Europe et à sevrer le continent de sa dépendance à l’égard des importations de gaz en provenance de Russie aussi rapidement que possible.

L’Union européenne lance la recherche et développement sur l’hydrogène en juillet.

Un projet de recherche et développement sur l’hydrogène, qui est un secteur stratégique pour la décarbonisation de l’économie, a été approuvé par l’exécutif européen au mois de juillet. Plus de 35 entreprises, dont de grandes sociétés, des start-ups et des petites entreprises, participent à cette initiative. En outre, 15 États membres dont la France et ses pays voisins, la soutiennent. Dans les limites de ce cadre, Bruxelles a donné son feu vert pour un financement public à hauteur de 5,4 milliards d’euros.

On s’attend à ce que cet investissement public atteigne 8,8 milliards d’investissements privés supplémentaires et crée 20 000 emplois dans toute l’Europe.

L’hydrogène joue un rôle important

Depuis le 19e siècle, l’hydrogène est utilisé pour fournir de l’électricité aux réseaux d’éclairage des villes, et plus tard, il a été utilisé pour faire fonctionner la fusée Ariane. Il est utilisé dans le secteur commercial depuis de nombreuses années comme composant de base dans la fabrication de l’ammoniac et du méthanol, ainsi que dans le raffinage des produits pétroliers, des carburants et des biocarburants.

L’hydrogène est aujourd’hui utilisé dans le monde à hauteur de moins de 2 % de la consommation totale d’énergie, soit 74 millions de tonnes. Il devient possible d’utiliser l’hydrogène comme source d’énergie grâce au développement de piles à combustible fonctionnant à l’hydrogène. Cela ouvre la voie à une grande variété d’applications, notamment le stockage de l’énergie et la production d’électricité pouvant être utilisée pour faire fonctionner des bâtiments ou des voitures.

C’est la politique du gouvernement et le mouvement écologiste qui mettent en avant l’hydrogène, dont la forme renouvelable fait d’énormes progrès.C’est un pas dans la bonne direction. En mai 2016, l’appel à projets  » Territoires Hydrogène  » a été initié et a permis la labellisation de 39 projets. Un plan de déploiement de l’hydrogène à récemment été dévoilé par un ministre de l’écologie. Cette stratégie doit permettre la création d’une industrie à faible émission de carbone ainsi que le développement de capacités de stockage et d’options de transport à émissions nulles. Le rôle de l’hydrogène en tant que composant essentiel ne fait désormais plus aucun doute.

Les sources d’énergie renouvelables, malgré leur rôle important dans la révolution énergétique, souffrent d’un certain nombre d’inconvénients, notamment leur nature intermittente et leur tendance à produire plus d’énergie que le réseau n’en a besoin. Par conséquent, l’hydrogène est une bonne option tant pour le stockage de l’énergie que pour sa redistribution ultérieure à la demande.

L’hydrogène va être indispensable à l’industrie

L’hydrogène devrait jouer un rôle central dans le processus industriel d’élimination du dioxyde de carbone de l’air lors de la production d’acier, de ciment, de produits chimiques et de médicaments. Pour ce faire, il devra être respectueux de l’environnement, ce qui signifie qu’il devra être fabriqué par l’électrolyse de la molécule d’eau (H2O). Ce processus divise la molécule d’eau en hydrogène et en oxygène en utilisant l’électricité générée par des sources d’énergie à faible teneur en carbone.

L’hydrogène vert a le potentiel de remplacer le charbon dans les applications industrielles et de permettre le stockage de l’énergie renouvelable variable comme l’énergie solaire et éolienne à l’aide de piles à combustible. L’hydrogène pourrait éventuellement être utilisé pour remplacer les combustibles fossiles utilisés dans les transports lourds, comme les trains, les navires et les véhicules commerciaux qui circulent sur les routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.