Banca March atteint l'objectif de son fonds garanti pour les profils conservateurs

Banca March a gagné 60,7 millions d’euros au cours du premier semestre de l’année, soit une augmentation de 41,5 % par rapport à la même période l’année dernière, a indiqué la banque.

Le produit net des intérêts a baissé de 1,1% à 62,3 millions d’euros, avec un produit des services (frais et commissions, différences de change et produit net des opérations de négoce) de 148,3 millions (+3,3%). Le revenu brut a augmenté de 9,8% à 235,9 millions et le bénéfice d’exploitation a augmenté de 31,6% à 69,1 millions d’euros.

Le ratio NPL a diminué de 15 points de base à 1,47 %, tandis que le ratio de couverture a augmenté de plus de 10 points de pourcentage à 76,36 %. La banque a noté qu’elle a atteint ce ratio de NPL sans recourir à la vente massive de NPL à prix réduit.

Le ratio de solvabilité CET1 s’est établi à 17,3 % à la fin du mois de juin (contre 18,37 % un an plus tôt) et le ratio de liquidité (LCR) a augmenté à 232,8 %.

Le PDG de Banca March, José Luis Acea, s’est dit « extrêmement satisfait » de ces résultats, surtout dans un contexte géopolitique et macroéconomique marqué par la pandémie et par les conséquences de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, avec des scénarios d’inflation, de hausse des prix de l’énergie et de déséquilibre de la croissance économique mondiale.

Il a également affirmé que la banque dispose des « fondamentaux les plus solides du marché », avec des ratios de solvabilité, de liquidité et de couverture qui protègent les actifs des épargnants et des investisseurs qui font confiance aux conseils de la banque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *