BBVA suspend la vente de ses activités de dépôt.

BBVA a suspendu la vente de son activité de dépôt et de conservation, une opération pour laquelle BNP Paribas et Caceis, entre autres, avaient manifesté leur intérêt, selon le journal français ‘Les Echos’.

Concrètement, la banque présidée par Carlos Torres aurait mis en vente au début de cette année son activité de dépositaire, évaluée à environ 500 millions d’euros et couvrant environ 80 millions d’euros d’actifs déposés.

BBVA aurait reçu des offres de BNP Paribas, de l’entreprise américaine State Street et de Caceis, une coentreprise créée entre Santander et le Crédit Agricole, pour l’activité de dépositaire. Les sources de BBVA ont refusé de commenter cette information.

Selon le journal français, la banque a finalement décidé de faire marche arrière et de conserver cette zone, une situation qui contraste avec la décision prise par d’autres entités, telles que Santander et CaixaBank.

Le groupe bancaire présidé par Ana Botín a décidé de créer Caceis en 2019 pour gagner en compétitivité, tandis que CaixaBank a un accord de dépôt avec Cecabank. Pour sa part, Bankinter est, avec BBVA, l’autre grande entité qui conserve le domaine de la conservation des actifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *