Banco Santander s'associe à Forgepoint Capital pour investir dans des start-ups de cybersécurité

Banco Santander a signé une alliance stratégique avec Forgepoint Capital pour stimuler l’investissement et l’innovation dans la cybersécurité au niveau mondial.

L’alliance de l’entité présidée par Ana Botín et la société de capital-risque dédiée à la cybersécurité développeront trois initiatives qui impliqueront un investissement de Banco Santander à hauteur de 300 millions d’euros.

Dans le détail, les trois initiatives consisteront en la création de Forgepoint Capital International (FPCI), la participation de Banco Santander dans le prochain fonds nord-américain de Forgepoint, et le lancement d’un programme d’investissements conjoints potentiels.

Le FPCI sera composé d’un nouveau gestionnaire de capital-risque, qui se concentrera sur les investissements dans les jeunes entreprises de cybersécurité, principalement en Europe, en Amérique latine et en Israël. La FPCI devrait lancer l’année prochaine un fonds qui sera ouvert aux investisseurs institutionnels et privés, avec Banco Santander comme investisseur principal.

Banco Santander, Forgepoint et FPCI vont d’abord rechercher des opportunités d’investissement au niveau mondial, puis développer un portefeuille d’entreprises dédiées à l’entrepreneuriat mondial.

Selon la banque dirigée par Ana Botín, la création de la FPCI s’inscrit dans sa stratégie de renforcement de son unité de plateformes d’investissement, dirigée par Nathan Bostock et Javier García-Carranza, qui dispose déjà de plateformes spécialisées dans des segments tels que le capital-investissement, le capital de croissance et le capital-risque.

Pour Daniel Barriuso, responsable mondial de la cybersécurité chez Banco Santander, investir dans des entreprises, des technologies et des personnes spécialisées dans la cybersécurité « est fondamental » pour l’objectif de la banque de créer de la valeur et de la confiance pour la société. M. Barriuso a souligné que « nous sommes ravis de cette alliance et de la création de Forgepoint Capital International ».

Alberto Yépez, cofondateur et PDG de Forgepoint Capital, a déclaré qu’étant donné que les cybercriminels agissent à l’échelle mondiale, « l’innovation en matière de cybersécurité ne devrait pas avoir de frontières ».

M. Yépez a également souligné que « cette expansion représente une étape logique dans l’évolution de Forgepoint en tant que plateforme de capital-risque de premier plan pour l’investissement dans la cybersécurité. Nous sommes très heureux de nous associer à Santander pour investir et développer les entreprises de cybersécurité les plus prometteuses du monde afin de contribuer au progrès et à la croissance économiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *