Banco Santander décide de lancer une offre publique d'achat sur les 3,76 % du capital qu'elle ne contrôle pas dans Santander Mexico.

Banco Santander a décidé de lancer une offre publique d’achat (PTB) pour 3,76% du capital social qu’elle ne contrôle pas dans Santander Mexico, a déclaré la banque présidée par Ana Botín à la Commission nationale espagnole du marché des valeurs (CNMV).

Banco Santander a augmenté sa participation dans sa filiale mexicaine de 91,64 % à 96,16 % en décembre 2021, après la date limite d’acceptation de l’offre de rachat des actions minoritaires de Santander Mexico qu’elle ne contrôlait pas. La banque présidée par Ana Botín a utilisé quelque 341 millions d’euros pour réaliser cette opération.

Banco Santander a l’intention de lancer et de régler les offres, au Mexique et aux États-Unis, au plus tard au premier trimestre 2023, et prévoit que l’impact de l’opération sur le capital du groupe Santander ne sera pas significatif.

Ana Botín a souligné que cette opération s’inscrit dans la stratégie de l’entreprise, qui consiste à accroître son poids sur les marchés à forte croissance, et qu’elle témoigne de sa confiance dans Santander Mexico et dans son potentiel de croissance à long terme.

Après la fin des offres, Banco Santander veut annuler l’enregistrement des actions de série B dans le registre national des valeurs mobilières de la Commission nationale des banques et des valeurs mobilières (CNBV), et les retirer de la cote de la Bourse mexicaine (BMV).

En outre, l’entité retirera les ADS de la Bourse de New York, et les actions de série B de l’enregistrement auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC).

Les actionnaires qui acceptent les offres recevront une contrepartie égale à la valeur comptable des actions de série B, selon le dernier rapport trimestriel de Santander Mexico déposé auprès de la CNBV et du BMV avant le lancement des offres, conformément à la loi applicable.

Pour que l’annulation soit effective, elle doit être approuvée par l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires de Santander Mexico, ce qui requiert le vote favorable des détenteurs d’actions représentant au moins 95 % du capital social de la filiale mexicaine de Banco Santander.

L’entité présidée par Ana Botín possède actuellement, directement ou indirectement, plus de 96% du capital social de Santander Mexique.

Le lancement des offres obligatoires et leur réalisation sont soumis à un certain nombre de conditions, notamment l’approbation et l’examen de la CNBV et de la SEC, respectivement, et l’absence de changements défavorables dans la situation financière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *