La Cecabank réduit ses émissions de plus de 90 %.

La Cecabank a réduit ses émissions de plus de 90 % au cours des cinq dernières années, compensant les émissions restantes dans des projets de reforestation en 2020 et 2021, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

L’entité avance ainsi dans l’objectif de mener son activité en tenant compte des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). Concrètement, elle explique que depuis 2017, elle s’est engagée dans le calcul de son empreinte carbone et a réussi à la réduire depuis 2018 et à la compenser en 2020 et 2021. Pour ces deux dernières années, elle souligne qu’elle a compensé ses émissions des catégories 1, 2 et 3.

Les montants destinés à la compensation des émissions ont été dirigés en 2021 vers un projet de reforestation dans la municipalité de San Martín del Pimpollar (Ávila), et en 2022, Cecabank a compensé ses émissions dans deux domaines différents : au niveau national, en plantant des arbres dans la Sierra de Gredos (Ávila), dans le cadre du projet Iruelas de reforestation de zones brûlées ; et au niveau international, par le biais du projet Amazon Conservation à Madre de Dios au Pérou.

Avec ces actions, Cecabank a renforcé son engagement envers l’ODD 13 (Action pour le climat) et l’ODD 15 (Vie des écosystèmes terrestres).

La banque souligne également qu’elle achète toute son électricité avec un certificat d’origine (renouvelable), tant pour les centres de traitement des données que pour les bâtiments de l’entreprise, ce qui permet d’obtenir une « réduction significative » des émissions de gaz à effet de serre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *