pdg de carrefour

La crise de l’inflation rend les francais « radin » d’après le PDG de Carrefour

Finance

Les consommateurs français soucieux de leur budget délaissent le poisson, achètent de la viande moins chère et délaissent les produits biologiques pour économiser de l’argent sur leurs achats, a déclaré mardi le patron du plus grand distributeur alimentaire d’Europe.

Alexandre Bompard, directeur général de Carrefour, a déclaré que les débats des économistes sur le moment où l’inflation atteindrait son pic étaient futiles et que ce qui comptait, c’était la nouvelle approche des consommateurs en matière d’achats.

Vous faites des choix en faveur des prix les plus bas, des ventes. Je ne vais pas acheter du bœuf, mais le porc le moins cher ; je ne vais pas acheter du poisson ; je ne vais pas acheter des produits biologiques, a déclaré M. Bompard.

« Ce phénomène est là, il est profond et il a pris de l’ampleur ces dernières semaines », a-t-il déclaré lors d’une table ronde organisée dans le cadre de la conférence annuelle d’après-été de la fédération patronale française Medef.

Il a déclaré que Carrefour et ses concurrents dans l’industrie alimentaire s’étaient adaptés au nouvel état d’esprit frugal avec des campagnes promotionnelles pour geler les prix d’une gamme de produits quotidiens. lire la suite
L’inflation a atteint des niveaux record dans les principales économies au cours de l’année dernière, d’abord en raison de la tension des chaînes d’approvisionnement post-COVID et, plus récemment, de la flambée des prix de l’énergie après l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février.

L’inflation en France un problème de taille

Le marché d’origine de Carrefour, a atteint 6,8% en juillet, le taux le plus élevé depuis que la France a commencé à utiliser la méthodologie de l’Union européenne pour calculer les données au début des années 1990. Des chiffres jamais vus auparavant qui inquiètent les PDG des grandes surfaces alimentaires qui craignent de devoir abaisser la qualité de leurs produits pour proposer des produits plus adaptés à l’inflation et le panier moyen qui diminuera…

La France a transféré le cout de l’inflation élevée sur les épaules des consommateurs de manière plus agressive que les autres pays de la zone euro en plafonnant les prix du gaz et de l’électricité et en augmentant les revenus, avec des augmentations de salaire pour les fonctionnaires et les retraités, et des subventions pour les pauvres.

Cepedandant, ce n’est peut-être pas la meilleure solution pour l’état français qui se surendetté. Et un jour ou l’autre les citoyens français devront payer avec leurs impôts toutes ces augmentations temporaires.

Que faut-il faire pour lutter contre l’inflation ?

Investir dans des valeurs refuges comme l’or, l’argent et autres peut être une bonne solution. Mais attention à garder de l’argent dans votre banque pour pouvoir faire face à l’évolution des prix très prochainement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.