Banco Santander adhère au code des meilleures pratiques pour aider les emprunteurs hypothécaires en difficulté.

Le conseil d’administration de Banco Santander a décidé que la banque adhérerait au code de bonnes pratiques établi pour aider les emprunteurs hypothécaires en difficulté.

Banco Santander avait déjà fait part de son intention de se joindre à l’accord. Toutefois, l’entité présidée par Ana Botín avait souligné le coût « significatif » qu’elle aura sur ses provisions, comme l’a fait remarquer lundi Antonio Simões, responsable de l’Europe et PDG de Santander Espagne.

La volonté d’adhérer à l’accord a été exprimée par l’association patronale bancaire AEB, qui comprend des entités telles que Banco Santander, BBVA, Bankinter et Banco Sabadell, bien que chaque banque doive formaliser son adhésion individuellement, une fois qu’elle aura été acceptée par ses organes directeurs.

Pour l’instant, les entités qui ont accepté de s’y joindre sont, outre Banco Santander, CaixaBank, Unicaja et Banco Sabadell. Pour sa part, le PDG de BBVA, Onur Genç, a déclaré lundi que le conseil d’administration de la « banque bleue » décidera cette semaine s’il adhère à l’accord.

Après plusieurs semaines de négociations entre le ministère des affaires économiques et les employeurs du secteur financier, le Conseil des ministres a donné son approbation la semaine dernière à l’arrêté-loi royal visant à aider plus d’un million de familles ayant des prêts hypothécaires, vulnérables ou risquant d’être vulnérables en raison de l’augmentation de l’Euribor.

Le décret-loi vise à améliorer la situation hypothécaire des familles vulnérables, en mettant en œuvre un nouveau cadre d’action temporaire pour les familles qui risquent d’être vulnérables en raison de la hausse des taux d’intérêt, et établit des améliorations pour faciliter le remboursement anticipé des prêts et la conversion des hypothèques en taux fixes.

Les deux codes de bonnes pratiques existants sont désormais facultatifs pour les banques, qui sont néanmoins tenues de s’y conformer dès leur adhésion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *