Les actualitÉs : Banque en ligne

12.06.2011

Baisser la notation des banques pour éviter de nouvelles crises ?

Au centre de la tourmente depuis le début de la crise financière provoquée par l’éclatement de la bulle spéculative liée au marché de l’immobilier américain, les établissements bancaires sont apparus comme les principaux responsables des difficultés actuelles ; toutefois, une étude publiée récemment par la Banque des Règlements Internationaux laisse aussi peser une part de cette responsabilité sur les agences de notation, qui n’auraient pas su déceler les risques et identifier les établissements bancaires les plus exposés.

Regroupant les notations de quelques 70 grands établissements bancaires dans le monde et comparant leur situation avant le début de la crise financière en 2007 à leur situation actuelle, les experts de la BRI ont ainsi mis en évidence une certaine diversité dans les mécanismes de notation adoptés, seulement 8 % des établissements ayant, en effet, obtenu un score identique auprès des agences de notation, cet état de fait étant renforcé par la constatation que les établissements de la zone Asie-Pacifique ont été relativement épargnés dans leurs notations.

Loin de remettre toutefois en cause le principe des organismes de notation, l’étude publiée par la BRI formule aussi quelques conseils, passant notamment par un abaissement des notations des établissements, vu par l’organisme comme une solution aux problèmes posés par la crise financière, étant donné que, d’après ce dernier, même si une telle démarche aurait pour conséquence de prolonger les effets de la crise à court terme, cette évolution pourrait permettre à l’avenir d’éviter la survenue d’un nouvel incident identique en favorisant l’émergence d’un système bancaire plus sain.