Les actualitÉs : Banque en ligne

26.06.2011

Chaabi Bank lance la première offre bancaire adaptée aux préceptes de la charia en France

Faisant apparaître des règles bien spécifiques dans le rapport de l’homme à l’argent, la charia interdit, par exemple, l’application d’intérêts dans le cadre des prêts. Devant ainsi être conformes aux préceptes définis par l’autorité religieuse, les différentes solutions proposées, en la matière, sont donc élaborées, avec la plus grande attention. Afin que la population musulmane de France puisse trouver des produits adaptés, Chaabi Bank vient tout juste de lancer le premier compte compatible avec ces convictions religieuses, la mise en place d’une offre de prêt immobilier devant également intervenir d’ici à la fin de l’année.

Dans la pratique, il s’agit alors d’un compte courant sur lequel la banque s’engage à ne pas verser le moindre intérêt venant rémunérer les versements qui y sont effectués et à bien distinguer aussi ceux-ci des fonds propres de l’établissement, afin que l’argent de l’usager ne soit utilisé que dans le cadre de produits en phase avec la loi islamique.

Pour assurer, à ses clients, la totale compatibilité de ses actions avec les besoins de cette population, Chaabi Bank a même accepté de se prêter à des tests réguliers, menés par des personnes capables de confirmer que chaque précepte est bien respecté, offrant ainsi, pour la première fois en France, le meilleur cadre possible pour la gestion de l’argent selon la charia.

La Banque Populaire du Maroc, maison mère de Chaabi Bank, frappe donc ici un grand coup et entend profiter de cet avantage qu’elle procure aujourd’hui pour attirer 30 000 de ses 300 000 clients résidant en France, d’origine marocaine pour la plupart, vers cette nouvelle formule, ainsi que d’autres usagers en provenance d’autres enseignes.

Le lendemain même du lancement de cette offre, plusieurs nouveaux clients sont déjà venus ouvrir un compte auprès de l’enseigne, laissant alors entrevoir de bonnes perspectives de développement, comme l’a lui-même relevé Amine Alami, le Directeur du Développement de l’enseigne, ne cachant pas sa satisfaction.

Affichant, par ailleurs, des tarifs dans la moyenne actuelle du marché, avec une cotisation mensuelle de l’ordre de 6 € à 7 €, pour la fourniture de tous les services de base, ainsi que celle d’une carte bancaire, ce même responsable indique, à ce propos, « on a tout fait pour être le plus compétitif possible ».

Comptant déjà 17 agences sur le territoire français, dont 7 implantées dans la région parisienne, Chaabi Bank entend bien conquérir un public encore plus large qui lui permettrait alors de concrétiser ses projets consistant dans l’ouverture de trois nouveaux bureaux ainsi que dans la distribution d’un produit supplémentaire important prenant la forme d’un crédit immobilier à court terme, s’étendant sur une durée maximale, de quatre à cinq ans, répondant, en tous points, aux principes édictés par la charia.

L’enseigne d’origine marocaine semble donc apporter les solutions idéales à une population qui ne s’était encore, jusque-là, jamais vu proposer de telles opportunités, en France, rendant d’emblée toutes ces formules très attractives, dans la mesure où celles-ci tiennent compte de leurs convictions.