Les actualitÉs : Banque en ligne

17.06.2011

Les banques proposent de plus en plus de solutions en matière de paiement électronique

De plus en plus appréciés des consommateurs, les paiements électroniques se voient déclinés dans des versions toujours plus nombreuses, chaque établissement bancaire souhaitant s’imposer sur ce secteur, pour attirer le public en proposant des solutions à la fois pratiques à utiliser et totalement sécurisées.

Pionnier sur ce secteur PayPal, du groupe eBay, a vu, ces derniers mois, arriver, sur le marché, de nombreux concurrents tant nationaux, que mondiaux. En effet, les opérateurs français tentent, en partenariat avec BNP Paribas et à Atos Origin d’imposer Buyster, alors que Google, de son côté, poursuit sur sa lancée avec Google Checkout, et le lancement récent d’une toute nouvelle plate-forme, baptisée Google Wallet, qui tente de sensibiliser au paiement sans contact, grâce au système Near Field Communication, NFC.

Dans le même temps, le groupe Crédit Agricole – LCL a aussi lancé son propre « moyen de paiement simple, rapide et sécurisé », Kwixo, basé sur le même principe que PayPal, permettant d’enregistrer le numéro de compte, ou bien encore celui de la carte bancaire, à débiter, avant de choisir son identifiant et son mot de passe permettant d’accéder à son espace clients, depuis lequel il est ensuite possible de réaliser toutes sortes de transactions et de régler tous types d’achats en ligne, depuis n’importe quelle connexion Internet par le biais, pourquoi pas, d’un smartphone, rendant donc cette formule particulièrement souple.

Pour ce qui concerne le coût de ces services, ceux-ci sont, dans la plupart des cas, relativement abordables, s’élevant, par exemple, pour Kwixo, entre 2,40 % et 2,60 %, selon le montant de l’opération, et à 1 % dans le cas d’un paiement par carte bancaire.

Ayant fait appel à l’expérience de Fia-Net pour développer ce projet, le Crédit Agricole a choisi là l’un des meilleurs spécialistes dans le domaine des paiements électroniques, le grand groupe bancaire français se disant même tout à fait ouvert, pour accueillir d’autres concurrents au sein de ce projet, le groupe Banque Populaire – Caisse d’Epargne, BPCE, semblant toutefois préférer s’orienter vers une solution propre.

Loin d’être terminée, cette bataille ne fait même que débuter, dans la mesure où chacun va, à présent, devoir tenter de s’imposer, auprès des sites marchands, afin que ceux-ci proposent leur propre formule de paiement électronique, le groupe crédit agricole – LCL vantant déjà les mérites de son offre, en affirmant que pour les e-commerçants, Kwixo est donc une solution de paiement globale proposant des services supplémentaires selon leurs besoins. Sa mise en place est simple et rapide pour l’e-commerçant et ne nécessite pas d’être client des Caisses régionales de Crédit Agricole ou de LCL

Bien qu’apparu depuis quelques années maintenant, le paiement électronique se trouve être davantage prisé aujourd’hui, à l’heure où le développement du commerce en ligne se fait clairement ressentir, cette formule semblant réunir toutes les exigences des internautes qui ont, avant tout, besoin, dans ce contexte-là, d’être rassurés sur la sécurité des opérations effectuées lors de leurs achats en ligne, ce que ce nouveau moyen parvient tout à fait à accomplir.